affiche du film à la une

L’échec de Purefold...



Purfold

On en entendait parler il y a un an de celà, et tous les medias du libre se passionnait pour l’idée... il faut dire qu’il y avait de quoi !

Purefold tentait de lancer une nouvelle façon de développer de la série. Le propos était d’offrir au public un système de création interactif, en gérant à la fois les commentaires d’une communauté Tweeter et l’architecture d’une histoire développée par des écrivains professionnels d’un coté, et satifaire des partenaires financiers en faisant du placement de "produits du futur" tenant compte des exigences du publique.

L’équipe de Purefold s’était lancé dans une aventure un peu démente, et le tout autour d’un thème simplement et purement alléchant : une série sur l’environnement de Blade Runner, en association avec le réalisateur du premier film, Ridley Scott.

L’échec

Malheureusement, cette aventure ambitieuse - c’est le moins que l’on puisse dire - touche prématurément à sa fin quand les fonds nécessaires n’arrivent pas à être accumulé par les producteurs.

La raison invoquée sur le site de purefold [1] : Un principe trop innovateur pour les investisseurs.

C’est malheureusement lieu commun dans le monde de la culture libre, et il semble qu’il soit toujours aussi difficile, même pour des projets bien pensant et employant des artistes reconnus du monde "professionnel" de faire comprendre aux entreprises que le libre peut être une source de revenus.


Publication : STF

Notes

[1en anglais : http://www.ag8.com/purefold


Tags

Style

Informations

À voir également

TED - des idées à partagerlabellisé
Entropique
OpenFootage.netlabellisé
Entropique
Lumiera

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire



Le cinéma libre en ébullition