BFM2010 Synopsis

De Entropy killed the Cat [Studio].

Synopsis de l'Eau Noire

Sommaire

Synopsis

Version courte

Perdu dans un désert, une bibliothèque à l'abandon s'élève. Une jeune fille - Alice - dans une cape rouge l'atteint. Elle entre, laissant sa cape à l'entrée.

L'intérieur de la bibliothèque est peuplé par des arbres et de la végétation sauvage, visiblement à l'abandon depuis bien des âges.

La jeune fille s'aventure à tâtons dans la structure qui enveloppe de cette végétation. Ses mains effleurent les murs et les meubles gravés de citations de livres.

Elle atteint une grande machine circulaire, au centre de la pièce. Tirant des leviers et actionnant des manettes, elle semble sélectionner des ouvrages.

Dans les meubles de la bibliothèque, les livres se mettent à trembler.

Elle active alors la machine. Les lettres commencent à s'échapper des livres et l'encre se regroupe en une sphère gigantesque au centre de la machine.

La jeune fille emprunte alors les petites marches de la machine pour toucher de la main la bulle d'encre qui lévite. On entend des voix, extraits des livres.

Alice s'aventure dans la bulle et est entourée d'illustrations, de pages de livres et de voix. Elle ouvre alors les yeux pour la première fois.

En partant, la machine s'éteint, l'encre retourne dans les livres. On la voit partir, et on découvre une nouvelle gravure sur une table.

Version Longue

Alice marche dans un désert qui s'étend à perte de vue. Soudain, une bibliothèque s'élève au loin. Elle en fait le tour à tâtons et trouve une porte.

En forçant un peu, elle réussit à l'ouvrir et à s'y faufiler. Une fois à l'intérieur, elle laisse sa cape à terre. Un bruit sourd s'échappe dans une salle au loin, suivit d'un cri :

  • "Aillleeeuuuuhhh !"

Alice s'engouffre alors dans le passage menant à la pièce secondaire. Elle s'exclame :

  • "Il y a quelqu'un ?"
  • "Ha, oui oui" s'écrit une voix sortant des buissons...

Un homme assez étrange, la peau de pierre et un bateau en origami sur la tête sort du buisson, se secouant pour se dépoussiérer.

  • "oh, une visiteuse... bienvenue, bienvenue... bienvenue..." dit il en s'en allant sans vraiment faire attention.

Il s'arrête d'un coup, se retourne. Il se rapproche d'Alice qui ne bouge pas, elle ne le voit pas.

  • Je suis Thésaurus, le bibliothécaire, Je peux faire quelque chose pour vous mademoiselle...
  • Alice...
  • 'La' Alice ?
  • Pardon ?
  • Non, rien. Oh, je vois je vois... ce dont vous avez besoin... hmm, c'est ... par là, ou ... par là... non, non, par ici ! Suivez-moi, suivez-moi !

Alice met sa main sur l'épaule de Thésaurus.

  • Oui, oui... ah, ce qu'il vous faut... ce qu'il vous faut, c'est dans les M... M...

Ils se faufilent dans les allées de la bibliothèque, entre les branches et les arbres.

[...]à compléter

Ils atteignent la machine. Alice sélectionne des œuvres. Elle appuie sur le gros bouton démarrer. La machine démarre et affiche sur un petit écran "affichage illégale, copie de œuvres interdite".

Thésaurus donne un gros coup de pied dans la machine et elle redémarre :

  • c'est rien, juste un vieux bug obsolète...

Dans les meubles de la bibliothèque, les livres se mettent à trembler. Les lettres commencent à s'échapper des livres et l'encre se regroupe en une sphère gigantesque au centre de la machine.

La jeune fille emprunte alors les petites marches de la machine pour toucher de la main la bulle d'encre qui lévite. On entend des voix, extraits des livres.

Alice s'aventure dans la bulle et est entourée d'illustrations, de pages de livres et de voix. Elle ouvre alors les yeux pour la première fois.

En partant, la machine s'éteint, l'encre retourne dans les livres.

[...] à terminer

Influences

Le film est influencé par des univers Steam-Punk/Steam-Fantasy à la Trigun et Code Hunters de Ben Hibbon.

L'histoire est une variation sur le film The Cathedral de Tomek Baginski.

La mise en scène de l'architecture est inspirée par le court métrage The Thrid and the Seventh de Alex Roman.

L'influence littéraire majeure est La bibliothèque de Babel de Jose Luis Borges, avec des influences visuelles du petit chaperon rouge, Alice au pays des merveilles, les oeuvres de Jules Vernes...

Projets en cours
Outils supplémentaires