Ecriture Marchand de sable

De Entropy killed the Cat [Studio].

Ecriture - court-métrage Marchand de Sable,inc.

Sommaire

Synopsis

Dans un monde dystopique, l'entreprise Marchand de sable, inc. vend des heures de sommeil en pilules. Les riches utilisateurs ne ressentent plus le besoin de dormir, plus de fatigue physique et une lucidité d'esprit qui leur permet de travailler indéfiniment, finir leur éducation avec 6 ans d'avance sur les moins riches, faire la fête, avoir accès à la culture... on les nomme les éclairés.

Les plus pauvres deviennent des dormeurs qui passent leurs journées à produire la substance précieuse et volatile nommée Orphée. Cette molécule une fois extraite du cerveau du dormeur, ce dernier ressent à nouveau une sensation de fatigue et un besoin de dormir.

Nyx est l'une de celle qui dort le jour afin de gagner l'argent qui lui sert à payer son logement, son repas du soir et le programme télé sur lequel elle va s'endormir. Vivant un cycle incessant de sommeil duquel elle ne se réveille jamais, la seule question qui se pose à elle est à quoi bon ?

Dystopie

Dans le contexte du film, il est important de considérer l'état du monde dans un futur proche, et le contenu dystopique des choses. Par exemple, noter que l'internet est un internet pur (à défaut de libre). Il faut s'y loguer avec un nom d'utilisateur et un mot de passe, avoir les autorisations administratives pour pouvoir y publier du contenu... les terminaux sont incapables de partage de fichiers entre eux et ressemblent plus à la version iPad d'un Minitel qu'à autre chose.

Tagger des murs est devenu passible de plusieurs années en prison (voir de peines bien plus lourdes), là où chaque centimètre carré est désormais occupé par de la publicité, le plus souvent bruyante, animée et agressive. Les dormeurs ne voient plus la lumière du jour, ne se déplaçant qu'à l'aube ou au crépuscule. Il n'y a plus réellement de nuit, la lumière de la publicité ayant envahi le monde.

La lecture est devenu un passe temps de riche, les pauvres n'ayant pas spécialement le temps d'apprendre à lire : les plus jeunes commençant à vendre leur sommeil dès l'âge de 15 ans. Prendre le temps de lire dans leur vie leur semble inutile, la télévision compensant parfaitement leur besoin de choc, de nouvelles et d'éducation. Par conséquent, les livres ont quasiment tous disparus.

La télévision en elle-même est réduite à de petites séquences de 3 à 5 minutes décrivant les horreurs du quotidien, les arrestations des taggeurs, l’émergence d'un réseau internet parallèle hébergeant meurtriers, pédophiles et terroristes, la vie de rêve des éclairés, la mascarade pseudo-politique, le tout entrecoupé de publicité.

La vérité, c'est que les éclairés ne rêvent plus. Ils n'ont plus de motivation, plus de sens du bien ou du mal, mais seulement une soif inétanchable de pouvoir. Ils vivent dans la crainte permanente du grand cauchemar, car ceux qui vivent sous Orphée depuis longtemps ont perdu l'aptitude de différencier réellement le rêve et la réalité, et le premier rêve d'un éclairé qui n'a pas dormi depuis longtemps est toujours terrifiant.

Orphée

Développée par la branche expérimentale de l'armée Européenne en 2044, Orphée est une onde électromagnétique alpha imprégnée dans une molécule trouvée au sein du cerveau d'un dormeur. Sa fonction première est de supprimer le besoin et l'envie de dormir ainsi que la sensation de fatigue chez le patient.

Cette molécule a une durée de vie très courte :

  • une fois extraite, elle reste consommable pendant 5 heures sans signe de perte de ses facultés.
  • entre 5 et 8 heures après extraction, le patient profite de l'effet de satiété du repos, mais subit des flashs visuels et parfois des hallucinations auditives brèves.
  • entre 8 et 10 heures après extraction, le patient semble rester éveillé, mais parle d'une façon incohérente et rapporte des sensations de flottement pouvant durer plusieurs heures.
  • au delà de 10 heures après extraction, la molécule n'est plus viable et laisse place à un sommeil classique, aux rêves intenses.

Les effets secondaires d'Orphée incluent de violents cauchemars à la reprise d'un sommeil classique.

Lors d'une utilisation prolongée - durant plus d'un à deux mois en continu - la molécule rend impossible la distinction entre rêve et réalité. Les cas étudiés lors des tests sur soldats ont montré un taux d'accidents et de suicide proche de 80% sur les patients ayant repris un sommeil classique au delà de 2 mois d'utilisation continue. Ces chiffres ne furent jamais rendus publics.

La molécule est entrée dans la consommation publique dans le début de juin 2046. En quelques mois, les entreprises pharmaceutiques réussirent à grands frais à répondre à la demande en synthétisant la molécule. La molécule synthétique coûtant 8 fois le prix à produire de la molécule organique, générée par des dormeurs humains ; fin septembre 2046, les premiers établissements d'extraction direct furent ouverts par Marchand de sable, inc. et DustFairy, ltd (son concurrent britannique). Ces établissements sont surnommés Limbos, car les Dormeurs qui y travaillent passent leur vie à dormir.

En 2048, on recensait un Limbo pour 10 000 habitants.

La posologie officielle d'Orphée requiert la prise d'une pilule par jour, n'excédant pas une durée sans sommeil naturel de deux semaines, pour éviter les effets d'accoutumance et la violence des cauchemars lors de la reprise du sommeil.

En vérité, Orphée est addictif, et les utilisateurs ont besoin de plus en plus de pilules par jour. Au bout d'un an, un utilisateur doit prendre plus de 10 pilules par jour pour rester éveillé. La crainte du cauchemar ultime poussant à la consommation pendant des années.

On note également l'apparition relativement tardive d'un usage récréationnel d'Orphée frelaté. Les utilisateurs achètent volontairement des restes de la molécule périmée afin de se procurer volontairement des rêves exceptionnellement intenses. Une addiction massive à cette technique amène les consommateurs à une dissociation telle que ces derniers finissent par trouver le monde réel absurde et fade et se réfugient sans cesse dans le sommeil, jusqu'à en mourir de faim ou de soif.

Personnages

Nyx

Son histoire

Nyx est une jeune fille d'une vingtaine d'années. Elle est née en Europie durant la tentative alternative - tentative de révolution pacifique motivée par une volonté de se débarrasser des grandes corporations, et caractérisée par un retour à la terre, aux valeurs authentiques et à la culture à l'ancienne des champs et de l'esprit. Les quelques dizaines de participants à l'origine de la tentative alternative occupaient des terres de l'état Français d'Europie, dans le parc fédéral des Cévennes. Pendant cinq années, la tentative alternative attira des participants de toutes les nationalités, et au bout de cinq ans, on recensait près de 35 000 habitants parsemés dans les nouveaux villages reclus des Cévennes dédiés à cette opération.

Plusieurs grandes multinationales commençaient à se soucier de cette perte d'acheteurs potentiels qu'était pour eux le mode de vie naturel, et s'unirent dans un conglomérat obscur avec pour seul but de racheter la terre des Cévennes sur laquelle logeaient les révolutionnaires, les assassins de la modernité comme les appelaient les médias. Après le rachat, les occupants furent retirés de force, souvent par la violence et la terre fut stérilisée. Parmi les 35 000 habitants évacués vivaient les parents de Nyx.

Le père de Nyx était professeur de français classique, latin et grec ancien. Il était l'un des seuls de la communauté à savoir vraiment lire et parler plusieurs langues quasi mortes, comme le français ou l'espagnol.

La mère de Nyx était une femme incroyable, au tempérament de fer. Elle était l'un des ingénieurs de la tentative alternative, elle avait organisé la partie française du mouvement, et avait participé au développement des alternatives en énergie et en agriculture. Elle fut l'une des victimes des violences de l'évacuation et mourut avant le premier anniversaire de Nyx.

Le père de Nyx, après avoir perdu sa femme et la majeure partie de ses livres durant la relocalisation, tomba dans une dépression très agressive, ne parlant plus que par monosyllabe et grognement. Il mit fin à ses jours le lendemain du quinzième anniversaire de sa fille.

C'est ainsi que Nyx, livrée à elle-même, décida que pour pouvoir continuer à vivre seule dans son appartement, se fit installer son shunt d'extraction. Dans un premier temps, travailler dans un Limbo était une solution temporaire et à mi-temps. Cependant, les charges et le besoin de faire face aux besoins de la cité nécessitèrent de Nyx qu'elle abandonne l'école et qu'elle se consacre à son métier de Dormeur. C'est plus ou moins durant cette période que le gouvernement fédéré d'Europie passait une loi autorisant les Dormeurs à travailler plus de 11 heures par jour, 7 jours par semaine - estimant que dormir n'était pas une activité contraignante pour le corps du travailleur.

Les salaires n'augmenteraient pas en conséquence, et Nyx se trouva prise au piège, comme plusieurs milliards de dormeurs, en Europie et de par le monde, forcée de travailler non-stop pour pouvoir conserver son appartement et la possibilité de se nourrir.

A 22 ans, à peine, Nyx est Dormeur à plein temps. Elle ne connait du monde que la rue qui mène de son appartement à son Limbo, de l'univers que les affiches lumineuses animés qui parlent de vacances, de plages, de mondes où l'air est naturellement pur... Pour ses 23 ans, Nyx découvre sur le pas de sa porte, un petit paquet cadeau contenant le livre 1984, de George Orwell. A 23 ans... Nyx ne savait pas encore lire.

Son caractère

Nyx est relativement amorphe au début de MdS, elle est dormeur, et en tant que tel, elle n'a pas le temps pour elle, pour penser, et concevoir le monde d'un point de vue autre qu'au jour le jour. Cependant, l'enseignement de son père et l'héritage de sa mère en font une personne ouverte à l'évolution, juste n'ayant pas eu l'opportunité jusqu'à présent de se cultiver.

Son nom

Fréquemment à l'époque de sa naissance, les enfants étaient dotés de nom de 3 lettres, essentiellement à cause de l'illettrisme régnant de par le monde. Son père étant professeur de lettre classique, il lui donna le nom de la déesse grecque de la nuit Νύξ.

Eric

ERIC : Il ne m'arrive jamais rien d'excitant.

Markus

Bon vivant.

Références

Projets en cours
Outils supplémentaires