Ecriture allegorie

De Entropy killed the Cat [Studio].

Directions d'écriture

Cette page discute des influences relatives à l'écriture, et directions à prendre, concepts sous-jacents...

Document de référence sur l'écriture

Sommaire

Direction générale

Note d'intention

Le type de l'écriture est doit prendre la forme et suivre les règles de la mythologie Grecque. À ces fins, il est également intéressant de mettre en forme de la société comme une cité grecque. À plus forte raison, la cité devrait être une utopie de l'ordre de celle proposée par Platon dans la République.

L'histoire en elle-même se doit d'être divisée au moins en 3 parties :

  1. La quête qui sera le point nodale de l'histoire
  2. L'interaction entre les personnages
  3. Le rapport avec l'organisation politique et administrative


Influences

L'environnement

L'environnement peut paraitre quelque peu grec en apparence, mais il est important de visualiser la cité comme une ville contemporaine. La proposition majeure étant de filmer en ville de Limoges, il est important de capter le coté « villageois » de certaines partie de la ville.

Les noms des personnages

Malgré leur nom en forme de nom communs, les personnages de cette série sont tout de même des personnes à part entières.

Le nom d'un personnage influence sa vie, son caractère et son attitude, mais il ne lui fourni aucun pouvoir magique d'aucune sorte.

L'interaction entre les personnages est également définit dans un certain sens par l'interaction des concepts dont ils sont affublés.


Mythologie

Genèse de la cité

Au début, il n'y avait rien.

Un Homme de l'ancien temps vint dans le vallon s'y reposer. Il s'endormit là, et ne se réveilla jamais. De son corps décomposé, naquit la cité.

Les Sentiments

Les sentiments furent les premiers habitants de la cité.

Ils étaient les enfants de la Terre, et s'accouplaient entre eux pour donner naissance aux proto-concepts.

Les Proto-Concepts

Nés du chaos reignant entre les sentiments, les proto-concepts sont les premiers, les concepts les plus vastes.

Étant plus généraux, ils étaient beaucoup moins nombreux (à la fois que les Sentiments et que les Concepts)

Parmi les proto-concepts, il y a Temps, Espace, Vie, Loi...

La Réification

Les sentiments furent alors réifiés, c'est à dire qu'ils ne sont plus des habitants de la cité, mais sont assimilés en tant que sentiment véritables qui affectent les proto-concepts.

A leur réification, les sentiments et concept perdent leur apparence et perdurent à l'intérieur de chaque habitant de la cité.

Univers

Gouvernement

À la façon d'Athènes, la cité est régie par un système politique. Ce système est basé sur une proposition platonicienne d'un gouvernement dont la direction est géré par le Philosophe.

Dans la cité, tout le monde prend part à la vie politique, des plus jeunes aux plus vieux. Le mouvement politique est divisé en deux partis qui constitue le corps législatif.

Branche exécutive

Le Principe est le titre du régent de la cité.

Le Principe n'est pas élu. Il est né parmi les citoyens et à l'âge approprié, il est choisi par le Principe précédent pour sortir de la cité, et découvrir la lumière.

Au moment où notre histoire commence, le principe est Équilibre.

Branche législative

La branche législative, comme son nom l'indique, rédige les lois. Elle propose des dispositions et des orientations dans la politique de la cité, qui sont ensuite validée (ou non) par le Principe.

Parti Rationnel

Mené par Culture, il est constitué des sénateurs :

  • Bon-Sens
  • Justice
  • Précaution
Parti Cordial

Mené par Nature, il est constitué des sénateurs :

  • Charité
  • Compassion
  • Enthousiasme

Castes sociales

Les trois castes sociales (selon Platon) sont :

  • Désir -> Le cultivateur
  • Colère -> Le militaire
  • Raison -> Le philosophe

Dans notre cas, il sera probable que nous modifions Colère, qui n'a pas vraiment lieu d'être dans notre projet et de lui substituer :

  • Peur -> L'administratif

Langage

Dans un souci de simplicité, les concepts parlent uniquement Français.

Cependant, il y a des expressions récurrentes de la vie courante qui sont spécifiques à la Cité :

  • Salutations :
    • "Je te porte avec moi"
    • "A la gloire de la Cité"
  • Jurons :
    • "Quel gros creux" - se dit d'un concept qui est un peu stupide
    • "T'as pas de fond" - se dit d'un concept pas mal stupide également
    • "T'es déjà oublié" - se dit d'un concept sans intéret

Personnages principaux

Parabole

Description Générale

  • Parabole jeune femme ou jeune fille, concept de 2° génération. Distraite, excessive, on ne la prend pas souvent au sérieux.
  • Concept oublié, dans le jardin des oubliés, élève de Equilibre
  • Questionnements sur l'existence des gens de la Cité, leur raison d'être. Soif de connaissances peu commune à celle de ses concitoyens.
  • Équilibre lui adressera Vanité quand celui-ci s'interrogera sur la disparition des concepts et les poussera à partir dans une quête initiatique hors de la Cité.

Langage

Parabole parle généralement doucement, posément. Elle s'exprime peu clairement.

Ses expressions favorites sont :

  • Heu, wahou. (sur un ton très neutre)
  • Impossible !
  • J'étais carrément ailleurs.

Raison

Description Générale

  • Concept de 1° génération, frère d'Equilibre
  • Vit, isolé hors de la Cité

Langage

Il s'exprime toujours d'un ton clair, avec une forte présence.

Ses expressions favorites sont :

  • Il n'y a jamais trop d'une bonne chose
  • Il n'est jamais trop tard pour bien faire

Vanité

Description Générale

  • Zélé agent du recensement.
  • Tient à sa confortable situation dans l'Administration, et à l'idée que, dans la Cité, tout aille comme sur des roulettes.
  • Il se vante de mener ses investigations à fond, d'être le meilleur dans sa partie.
  • Découvre un étrange phénomène qu'il est apparemment le seul à percevoir. Des concepts disparaissent sans provoquer aucun manque ou émotion chez les habitants.
  • Vanité terrorisé par l'idée de la disparition!

Langage

Quand il parle, Vanité parle de lui, et seulement de lui. Il exagère toujours ses exploits et oublie massivement ses erreurs.

Ses expressions favorites sont :

  • Je ne comprends pas les gens qui ne me comprennent pas.
  • Je suis tellement brillant.

Personnages secondaires

Le Chœur

Le chœur est le narrateur de l'histoire.

A l'instar de la tradition de la tragédie grecque, il est également celui qui sait tout mais ne peut rien. Il est à longtemps été à la tête du service Administratif.

Il ère désormais, dans le jardin des oubliés, comptant des Histoires à qui veut bien l'écouter.

Équilibre

  • Principe de la Cité, concept de 1° génération, homme d'une grande sagesse
  • Maître et ami de Parabole, il fréquente les concepts oubliés.
  • Respectueux jusqu'au sacrifice des lois de la Cité
  • Prudent, mais audacieux, il pousse Parabole et Vanité à l'aventure, à l'innovation

Modernité

  • Concept de 2°génération
  • Ambitieuse, veut la place de Principe

Tradition

Justice

Références Filmographiques

Références Philosophiques

Platon : L'allégorie de la Caverne - Livre VII de la République

La sortie de la caverne et la quête de la connaissance est exactement le voyage que Parabole entreprend.


Rousseau : Nature contre Culture

Aristote & Locke : Tabula Rasa

Hobbes : Le Léviathan

Léviathan est le nom de la Cité.

bellum omni contra omnes

le livre en entier (sur l'université du Québec à Chicoutimi)

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Projets en cours
Outils supplémentaires